spectacles
compagnie
agenda
emmanuelle
contacts

Celles de 14 - création 2014
De la parole des femmes pendant la Grande Guerre
.. à partir de 6 ans

NINA docteur ès Sens
Spectacle de rue
.. à partir de 6 ans

Le bain s'ophilie
Spectacle aquatique
.. tout public

Mademoiselle Orma
Spectacle goûter ou apéro
.. tout public

JULIE - la petite fille qui avait l'ombre d'un garçon
Petit théâtre d'ombre
à partir de 6 ans

O
Forme aquatique
.. tout public

Novecento pianiste
Spectacle à domicile
.. à partir de 10 ans
La ballade de la femme hérisson
Spectacle à domicile
.. à partir de 10 ans
Mamaliga
Spectacle repas
.. à partir de 10 ans
Ohitika Win
En hommage à Léonard Pettier
.. pour adultes
Prendre corps
Trapeze et poésie
..tout public
La Rayure au chocolat
Spectacle de rue ou à domicile
.. à partir de 6 mois
Au boulot l'ours
Petit théâtre de papier
.. à partir de 6 ans
Autour de Luca
Spectacle poético-musical
.. à partir de 10 ans

Celles de quatorze

Création début 2014

Avec : Emmanuelle Tonnerieux (comédienne) et Nicolas Arnoult (accordéoniste)
Mise en Scène : Virginie Wittmer
Caution historique : Alain Thiebeaux (Inspecteur éducation nationale en retraite)

Le projet est né du désir de connaître la parole des femmes dans la Grande Guerre.
Autant est-il aisé de s’informer sur la parole des Poilus, autant celle de leurs femmes
est-elle méconnue. C’est une des périodes où l’on a le plus écrit, c’était le seul moyen
d’avoir des nouvelles. Mais la censure s’en est mêlée :il ne fallait pas démoraliser les combattants. En raison du poids de leur paquetage, quelquefois les Poilus renvoyaient les lettres mais souvent ils les perdaient.
On se trouve dans un deuil supplémentaire ; le deuil de la parole des femmes.

Quant à leur vie quotidienne, c’est là aussi complexe…
Tout au plus trouve-t-on des livres de sociologie dont le magnifique «Les Femmes et la Grande Guerre» de Chantal Antier.
Au final comment les femmes ont-elles vécu cette guerre? Quels sont leur mots?

Dans l’histoire de Tiramisù , la femme est un thème récurrent ; des femmes à bord Aquathéâtre, des femmes militantes OhitiKa Win, des femmes auteurs collectif Femmes de Plume, et depuis peu une fillette cherchant son identité Julie la petite fille qui avait l’ombre d’un garçon.
Alors que la Grande guerre va être célébrée, il nous a paru logique d’y ressusciter la parole des femmes.

Nous contacter pour tout renseignement supplémentaire

accueil